Glacial !

CHANSON DOUCE de Leïla Slimani
227 pages aux Editions Gallimard
PRIX GONCOURT 2016

Ça fait quelques semaine que je n’ai pas publié sur le blog. L’été a été agité et les vacances bien chargées :-). Pour attaquer la rentrée de Septembre, je commence par poster un billet sur une oeuvre qui m’a bouleversée.

La douche froide. Âmes sensibles s’abstenir !
Quel contraste entre ce titre si doux qui rappelle la douce chanson de Henri Salvador, et la réalité dramatique et froide de ce roman.
Je ne connaissais pas Leïla Slimani. Quelle écriture ! En si peu de page elle nous embarque dans un thriller noir et dérangeant. Dès le départ, elle plante le décor ; Les enfants sont retrouvés morts et la nounou les as tué. Le ton est donné.
Le roman va alors commencer et retracer les mois précédents le drame, remontant à l’embauche de cette « super nounou ». Au fil des pages, Leila Slimani creuse le trou encore plus profond et nous met mal à l’aise, vraiment. Elle nous fait tout ressentir et nous laisse libre de nous approprier son œuvre comme elle nous parle.

Leïla Slimani touche à des thèmes universels du quotidien. La confiance à accorder à sa nounou, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Le clin d’œil laissé à l’instinct où à plusieurs reprise Paul et Myriam sentait bien que quelque chose d’obscure régnait en Louise, quelque chose de noir et de mal sain.
Mais assommés par leur quotidien ils décident de continuer à avancer et de ne pas écouter la petite voix au fond d’eux.

Au fur et à mesure de l’œuvre, on se rend compte de la détresse de Louise, de son mal-être et de son déséquilibre psychologique. Plus on avance dans l’histoire et plus l’auteur va nous en dire sur Louise, et nous la décrire dans ses moments et lieux intimes. Et de fil en aiguilles, le gouffre se creuse et le portrait de cette psychopathe se dessine.

Ce roman m’a véritablement bouleversé. Il est compliqué de se remettre à lire derrière ces 227 pages tant elles sont puissantes. Si vous êtes à la recherche d’une écriture surprenante qui va vous emmener dans des recoins obscures mais réalistes et que vous aimez le ton direct et bien je vous le conseille !
Mais si en ce moment vous avez le moral qui vacille…. alors attendez un peu avant de le lire 😉 d’autant plus si vous êtes une mère de jeunes enfants 🙂

 

Echange de point de vue :

Je discutais avec ma libraire qui pense que Louise la nounou aime les enfants, et aime les enfants de Myriam et Paul. Selon elle, Louise est complètement dingue psychologiquement et c’est ce qui explique le drame; « un excès de folie dû à son instabilité psychologique ».
Là où selon moi je pense que depuis le départ Louise n’aime pas les enfants. Elle n’a d’ailleurs jamais aimé les enfants. En revanche elle  est très attachée au cadre de vie que lui offre la famille de Myriam et Paul. La belle maison, les vacances au soleil, les petits plats qui sentent bons etc…. Une vie dans laquelle elle se projetait dans un rôle qui n’était pas le sien, un rôle complètement imaginaire et aux antipodes de ses fonctions et de ses responsabilités.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :